test

AFFICHE_CEZO


 


 


 

10e édition du raid des Dentelles : un raid qui sent bon le thym et le romarin !

2 équipes XTTR sur le pont : 

  • Une équipe mixte composée de Steve, Cyril H et Carine Esbri qui vient  prendre quelque points en vue de la finale des raids
  • Une équipe filles inedite composée de Aline, Caroline C et Cécile C ... bien décidées à défrayer la chronique !

Raid_dentelles_1Le raid c'est 2 jours d’enchaînement vtt, course à  pied, co, canyon, rappel  et mais aussi quelques heures de préparation en amont, du matos à récupérer, un peu-beaucoup-de stress, des échanges de mails, bla bla….puis le chargement du trafic et de la kangou mobile, ne pas oublier de récupérer Isa sur la route (bénévole sur le raid)...et enfin  c'est le départ pour le Vaucluse!
5h plus tard nous voilà arrivés dans notre gîte à  Beaumes-de-Venise.  Après un bon plat de pâtes,  la x millieme relecture du RB, c'est l'heure du dodo...grosses journées en perspective !
 
Jour 1
 Le soleil est de la partie, la chaleur aussi, la vue sur le Ventoux est parfaite ...bref on se croirait en vacances ! 
 Petit déjeuner groupé  puis chacun vaque à  ses occupations.  Isa rejoint l'organisation, Steve et Cyril sont partis faire les boutiques pour acheter une double longe, nous les filles nous préparons minutieusement  chaque sac, relisons le RB (encore), peaufinons notre stratégie de course....Le stress est à  son comble  !
 11h15 on file vers le départ au pied du Ventoux, dépose des vtt, derniers réglages, l’équipe mixte nous rejoint enfin, pique-nique au soleil, derniers pipi, ..14h c'est le départ.
 Un trail'o de 7 km droit dans le pentu ! 3 balises à  récupérer dans le maquis avant de rejoindre le parc vtt. Pas de grosses difficultés  sauf que le rythme est donné  et on se retrouve vite en queue de peloton. 
 Enchaînement vtt ou l'on décide finalement de laisser une balise histoire de recoller au groupe. Annoncée technique, cette section vtt de 8 km se fera finalement  plus avec le vtt sur le dos que  sur le vélo !! Les équipes enchaînent casses et chutes!
 Section 3 : changement  de tenue ! Nous partons sur une section aventure de 8 km. D'abord les pieds dans l'eau  puis les cuisses et nous voilà  en train de nager dans le Toulourenc.  S'en suit une CO le long de la rivière, des visites de grottes, puis il faut ressortir des gorges.  On met les combinaisons dans le sac, on enfile le short puis  c'est la longue remontée  dans le maquis.
Il reste encore une belle CO sur photo aérienne avec 4 balises à  trouver et une porte horaire à 19h. Malheureusement la B14 nous jouera des tours, on a du mal à  la trouver, on se retrouve enfin que la route, il nous reste 20 minutes et quelques km pour ne pas prendre de pénalités. 
On sort la laisse pour tracter Cécile  tour à tour, on tente le tout pour le tout ( tous les coups sont permis J ), mais c'est trop tard on pointe à 19h05
 La nuit tombe il reste une dernière section vtt de 22km encore assez technique. On préfère finalement ne pas se lancer vu l'heure tardive et on rentre au bercail par la route. 15km avant une soupe chaude bien méritée.
 
Chez les mixte : Avant même le début de la course il y a eu des signes précurseurs que cette épreuve allait être mouvementée. Tandis que Cyril se voyait contraint de changer un de ces pneus 15 minutes avant la fermeture du parc à vélo, l'équipe ignorait encore que ce n'était là que le début de ses mésaventures mécaniques.

Mais pour l'heure il était temps de se lancer le cœur léger dans le premier trail'O : directement dans la pente, il y avait mieux pour s'échauffer et pour digérer. DSC04214Particulièrement pour Carine dont le repas semble être resté bloqué pas très loin de la gorge ! Le VTT'O qui suivra, assez technique et ô combien ludique, permettra de se souvenir qu'il n'est pas toujours évident de retrouver ces marques sur son fidèle destrier au sortir de l'hiver. Carine et Cyril iront même tâter le sol chacun leur tour mais sans grande conséquence. Il fait chaud sous les casques mais les gentils organisateurs ont tout prévus lors de la section aventure qui suit avec trempette obligatoire. Quoique un peu « fraîche » cette section fut l'un des points forts du raid. Une fois sortis de l'eau et après avoir visité les entrailles de la terre pour allez pointer une balise au fin fond d'une grotte, Steve montrera toutes ses qualités d'orienteur sur la vue aérienne avec des coupes de sangliers au milieu de cette végétation dense et quelque peu piquante. Au début du dernier VTT'O de la première journée, et alors que Carine, pouvant à nouveau s'alimenter, reprenait du poil de la bête, Cyril voyait un chappe de plomb lui tomber sur la tête : bing, hypo !!! Pourtant il restait encore une longue montée de plus de 600 D+ pour rejoindre l'autre vallée et rallier l'arrivée. Pour faire face à cet obstacle l'équipe adopte la technique du petit train. Accrochez les uns aux autres avec Stivos en capitaine de locomotive, l'équipe effectue la bascule la nuit tombée! Il ne restait plus qu'à filer vers l'arrivéee mais c'est précisément au tout début de la descente que le drame se produisit. Pour une raison encore inexpliqué à moins que ce soit à cause de la sortie de piste du début d'après midi, Cyril explose sa patte de dérailleur et le temps de s’arrêter fait un joli méli-mélo avec sa chaîne. Seulement le bougre n'en à pas de rechange (de patte de dérailleur) et termine donc la dernière section, après avoir démonté tout ce qui gênait, en roue libre, en se faisant pousser ou encore en courant à coté du vélo. Steve, dans un esprit d'équité, à moins qu'il n'ai été déstabilisé par l'imprudence de son coéquipier ira lui aussi visiter les fourrés lors d'une jolie figure de style. Au final cette casse coûte assez cher au niveau du classement faisant perdre une bonne douzaine de place à l'équipe
 
Retour au gîte,  douche, dîner puis dodo...la nuit sera courte.
 
Jour 2
Réveil à 6h30. Rebelote, puis direction le départ à Lafare au pied des dentelles de Montmirail. Le ciel est gris, la pluie est annoncée … !
C’est parti pour une sympathique CO mémo dans le village dans l'ordre du classement. Finalement, on partira dans les derniers …mais 6 min plus tard la CO est réglée, tout est pointé, on reprend les VTT. On enchaîne avec une jolie section de VTT dans des chemins puis des singles bien cassants. On arrive dans un village pour une CO semi-urbaine. Jusque là tout va bien, le rythme est bon, on trouve toutes les balises. C’est reparti pour la plus longue section VTT du raid au cœur des dentelles. La pluie se met à tomber, le vent se met à souffler, on sort les coupe-vent. Même si nous sommes un peu frigorifiées (surtout Caro qui a les doigts gelés et qui surtout regrette sa tenue vestimentaire), cette section VTT est magnifique, et on roule bien ! Comme convenu on saute la section Trail’O pour rejoindre directement la section CO après une descente de rêve (dixit les gars du  Sud – Tu parles !). La dernière section CO au pied et sur les dentelles est assez costaude et fera pas mal de dégâts aux jambes. !! Elle se termine par une descente en rappel de la cascade et un canyon pour les plus costauds.
De notre côté, un peu gelées, on se contente de ramasser 12 balises puis de rentrer au bercail ..il est déjà 16h .
 
Plus que 1km à VTT et c’est la fin du raid à Lafare ! Photo souvenir, lavage des VTT, changement de tenue, puis on rejoint le buffet d’arrivée (saucisses/frites/bièreS…le Top !) .


 Chez les mixte : L'idée d'abandonner ne fut pas vraiment évoquée lors de la soirée de la veille et c'est donc avec deux vélos pour trois et avec de gros run and bike en perspective pour les deux garçons que l'équipe attaquent la seconde partie du raid.

La CO memo vite avalée, c'est parti pour le premier VTT'O. Cyril remonté comme une pendule a commencé à pied sous le regard un peu circonspect des autres équipes. Et comme en fait c'était plus simple de lire la carte comme ça il s'est également chargé de l'orientation. S'en est suivit la CO semi urbaine où il n'y a eu pas grand-chose à signaler sauf peut être le fait qu'au moment de repartir sur le VTT'O suivant, pas moyen de remettre la main sur une des deux cartes fournies par équipe...tant pis, une suffira! Comme pour toutes les sections VTT depuis le début du raid il y a pas eu vraiment de choix stratégique à faire ce qui n'était pas pour avantager l'équipe amputée d'une de leur machine. Environ à la moitié de cette seconde section VTT, et alors que Cyril commençait à marquer le pas, Steve et son gros moteur prenait le relais pour relancer le rythme! Pourtant cela n'aura pas suffit malgré un capitaine volant pour arriver à temps pour le trail 'O dépassant la barrière horaire de 10 minutes.Le temps perdu la veille associé à un départ en chasse par rapport au classement du premier jour a sans doute eu des conséquences à ce moment la ! Un peu frigorifiés par le mauvais temps l'équipe choisira également de ne pas faire l'option VTT (à froid c'était sans doute une petite erreur) et de filer vers la dernière CO qui s'annonçait décisive. Cependant Cette section pédestre ne permit pas de faire la différence espérée. Rapidement en paquet il fut difficile de s'extirper du peloton.
 
DSC04204La remise des prix se fait de manière très conviviale, à l’image de ce raid. De beaux podiums avec des beaux champions et belles championnes… 5 équipes mixtes dans le Top10 ! Bref, il y avait un sacré niveau sur ce raid !
 
De notre côté, il nous manque encore un peu de technique, d’entrainement, d’expérience pour espérer se frotter aux meilleures mais on y arrivera :-) !  En tout cas, à l’arrivée le plaisir est bien là, avec la fierté de se dire que l’on y arrivait avec notre ambition et nos moyens sans jamais faillir et se plaindre … c’est aussi ça la clef de la réussite !
 
Retour au gîte, douches, ménages, chargement des voitures et c’est reparti pour une longue route jusqu’en Auvergne. Fin du raid !!

Actu Caro C et Cyril H