test

AFFICHE_CEZO


 


 


 

Et oui quand tu prononces le nom du raid tu te dis que c’est antagoniste, surtout que ça avait lieu en plein cœur de la Brie. Au lieu de croire des choses il faut le vérifier, c’est ce que nous sommes allés faire avec David et mon père.

Un raid en itinérant, formule 2+1, avec 6 nouvelles cartes IOF, organisé par des orienteurs, sur un secteur où j’ai grandi il n’en fallait pas plus pour me motiver ; en même temps dès qu’il y a raid il y a motivation !

Samedi départ de Brie Comte Robert pour une CO relais dans le vieux bourg. Une CO au score vraiment chouette qui permet de faire quelques écarts. De retour au parc vélo nous traçons avec David pour ramasser les 10 premières balises au score, difficile de trouver un cheminement logique, quelques passages en « ville » bien exploité, ça met le cerveau à rude épreuve. A mi-parcours je cède la place à mon père, avec le lozéro-parisien ils continueront d’assurer pour que l’on puisse tout prendre et passer la barrière horaire.

raid_seine_3Nous arrivons à Ozuouer le Voulgis et avec David laissons Gilbert se reposer pendant que l’on part en forêt. Une carte extra, il s’agit d’une ancienne grande carrière à ciel ouvert recouverte par de la forêt assez courante. Ca ressemble aux cheires et pour un raid les balises sont plutôt coquines. Nous bouclons les 7,5km en 1h05 et revenant à 5 minutes de la tête de course, assez surpris car même si on envoie bien on ne se pensait pas à ce niveau-là !

Pas le temps de tergiverser, les Leconte repartent pour un run and bike en road book. Pas besoin de vous dire qui a fait tout le VTT, avec la laisse tendu pour tracter son fils. Nous arrivons à Chaumes en Brie pour une CO de répartition avec … une carte pour 2 ! On la déchire, David prend la partie urbaine, moi la forêt. On ne dira pas que c’est une formalité vu que l’on a déjà quelques heures dans les pattes mais techniquement c’est plus accessible que la précédente. Je rentre un peu avant David et c’est à mon tour de sortir, encore plutôt frais ça m’embête un peu pour le golgotte qui est mis à rude épreuve mais à son arrivée il est nickel et au taquet pour le VTT avec le pétanqueur.

Un pétanqueur ? Oui, durant que l’on était en orientation il est allé taquiner le cochonnet, mais pour la bonne cause, 8 minutes de bonification ! Pendant qu’ils sont sur le 15km je dois faire du tir à l’arc. Bien habitué je me dis que ça sera facile mais non, la première flèche tirée part bien mais ça ramollie telle ------- et se plante hors cible. C’est quoi ton arc ? Il n’est pas tendu, ya un souci ! Le bénévole me répond oui, exact, faut viser beaucoup plus haut, hors cible. Heu là je n’ai jamais vu ça, c’est pire que le loto, impossible d’en faire quoi que ce soit. 4 flèches 1’30 de bonus tandis que d’autres grappillerons 10’. C’est cher payer pour une épreuve ludique. Un peu colère (mais c’est vite oublié) je pars du stand de tir et retrouve mes compagnons. Mon père un peu fatigué dit qu’il laisse sa place à David. Bien stratège, il fait une section sur 2 ! David ne semble pas avoir un pète de jeu.

raid_seine_2On fait assez facilement la CO mémo et partons pour le dernier VTT de la journée, 16km. Finalement au bout de quelques minutes mon increvable coéquipier commence à montrer des signes de fatigues. On ralentit un peu, quelques crampes à faire passer et contre remplis, nous arrivons de jour à Blandy avec toutes les balises en poches ! Il va falloir reprendre des forces car à 22h30 nous partons pour l’ultime section : une CO IOF au score de 3H où il est peu probable que nous puissions tout prendre.

Là encore Gilbert la joue stratégique « David, fait la avec Steve, je prendrai une carte et irai faire quelques balises. Même si Steve prend l’élastique je vous ralentirai ! ». On écoute le capitaine et c’est parti pour 3h de folie ; 2h44 plus précisément. Une mini mégalonight en dessert, on va se régaler. Après avoir cogité 2 minutes au cheminement, l’ordre de prise des balises, feu. Je prends le doigt SI, fait les attaques de poste et dès qu’on le voit David part sur la suivante. raid_2Pas de temps mort et à 2 orienteurs on est bien complémentaire. A tour de rôle nous avons des moments on l’on n’est plus trop lucide, surtout la fin me concernant. Boussole perdu au 2/3 de la CO donc la suite je le fais à l’instinct ou en suivant David. Il nous faut 2H pour nous rendre compte que l’on va tout prendre, je fini en sprint les 5 derniers km, salop de David qui coupe  ! Non en fait on s’est mal compris et je l’ai perdu de vue pendant 3 minutes.

Nous sommes super contents d’avoir bouclé ce défi. Surtout quand on a la chance de pouvoir partager sa passion avec son père ! Résultat très positif, second et grâce à l’ultime CO nous finissions à 3 minutes des premiers.

Un raid … aventure, sans hésitation ! Merci à l’AS IGN et au TOM pour l’organisation et de m’avoir fait redécouvrir les terrains où j’ai grandis. Merci également à David d’avoir shunté seulement une seule section (plus de 100km au GPS).