test

AFFICHE_CEZO


 


 


 

Ce weekend c’était le traditionnel Trail du Roc du Diable sur la commune de Chatelguyon. Deux parcours proposés, la nuit du Diable et le Roc 13 km dimanche matin. Des oranges étaient au départ des deux courses.

Nuit du Diable : samedi 19h

Un parcours de 18 km et 550 m de D+ nous attendait, parcours plutôt sec et météo clémente.  Trois boucles, la première de 2 km, la deuxième de 5 km et la dernière de 11 km nous ramèneront à chaque fois sur la ligne d’arrivée. Frontales vissées sur le front, le départ est
donné à 19h dans les ruelles de la ville. Feux d’artifice, ambiance, tout y est et on se réchauffe vite. La première boucle plutôt urbaine, permet de doubler (et de se faire doubler) on prend les positions avant d’attaquer les singles. Nous sommes toujours avec les coureurs du 7 km, qui s’arrêteront à la fin du 2 ème tour, ça va donc vite. Ca monte, ça descend, ça relance, vue sur la plaine éclairée (pour ceux qui ont pris le temps de regarder), on cherche le balisage (toujours au top). Retour sur la ligne d’arrivée, on se retrouve beaucoup plus seuls d’un coup après arrêt des coureurs du 7 km. Plus de frontales à l’horizon, on se sent plus tranquilles. La grande boucle sera la plus belle, passage de rivière, remontée sur corde, repassage de rivière,remontée de sanglier, passage dans le caniveau, puis le son du speaker à nouveau, enfin l’arrivée et une bonne soupe bien chaude.

Alex P, parti vite, est surpris de se retrouver 3 ème après 7 km (surpris aussi d’avoir des bonnes sensations !). la tête est annoncée à 1’30, il tente de  revenir et reprend un peu de temps sur la dernière boucle. Mais derrière ça revient plus fort encore et impossible d’accrocher le podium qui lui passe sous le nez sur les deux derniers kilomètres très roulants. 5 ème en 1h26,  « je me suis surtout éclaté sur ce parcours très nerveux.

Pour Bertrand, premier roc du diable, première "course" nocturne : vraiment pas déçu !! 1ère boucle ça envoi du lourd ! après un départ lancé au son de system of a down (ça met du baume au cœur!) puis carrément le feu d'artifice au sommet du calvaire ! Le spectacle est assuré!
2ème boucle, encore globalement urbain certes, mais un chouette point de vue nocturne au sommet ! et de beau petits singles brefs mais bien sympas pour redescendre vers le départ ! La 3ème boucle, vraiment top !! "loin" de la civilisation, ambiance solitaire, des montées de sangliers sacrément belles : quelques cordes finiront par être bien appréciées qd la fatigue commence à sonner au portillon!... encore un sacré point de vu nocturne au dessus des gorges d'Enval avant une redescente avec de belles sections techniques et un balisage au top qui nous promène bien en forêt ! super ambiance ! un grand bravo à l'orga !1h44 d'effort qui méritait bien une bonne soupe, et une bonne dose de St Nec que l'orga n'a pas oublié !Roc_du_Diable

Pour Oleg   : Le Roc du diable était un défi pour ma part, finir une course redoutée de tous, ce parcours du combattant.Les 7 premiers km se sont bien passés, parti modérément pour avoir du jus sur la dernière boucle plus intéressante. Les singles et les différents passage dans l'eau me permettent de rattraper plusieurs personnes. Finalement je termine 8eme en 1h31, objectif atteint.

Pour Gaetan : La course commence dans la voiture avec Alex où on se met à parler ski (cet enfoiré à skié 3h30 le matin). Bref. La tête dans la neige, le départ est donné, je pars plus que prudemment (pas comme d'hab quoi), les deux premières boucles se passent avec pas mal de monde (et les coureurs du 7), et un peu trop de bitume à mon gout. 7 km de fait, on repasse devant le casino et c'est parti pour les 11 derniers km. Je me retrouve seul avec quelques frontales devant, aucune idée de ma place, mais une chose est sûre je suis bien et je préfère garder ce rythme... Le parcours est top, le balisage est top, c'est un régal, surtout quand t'es seul ! Dernière descente, ça passe vite, trop vite, ... c'est déjà fini. La dernière boucle est passé trop vite, j'ai pas vu passer les km.Une fois la doudoune enfilée, on peu refaire la course avec les copains. Bref c'était top

Dimanche

Malgré l'amputation du 26km, ce Roc du Diable a tenu ses promesses! Une chose est sûre, les copains d'Arverne n'ont pas fait les manchots ! Des bras, il y en avait quelques-uns à l'œuvre à Châtel-Guyon !

Roc_du_diable_2Dès 9h30, c’est aux petits de faire leur Roc sous l’œil admiratif de leur papa et maman . Quelque que soit sa place et son chrono, la course est belle et chacun ressort grandit … de ce côté-là bravo les bleus et la ville de Châtel vous avez assuré sur ces courses « bambins » !

Départ du 13 km à 10h30  où l’on retrouve Flore, Cyril C, Alex et Cécile J

Le parcours identique à l’an dernier, gras mais sans plus finalement, technique as usual, épargné par la météo, nous gratifie d'une mer de nuages au-dessus de la plaine.

Quelques-uns contemplent même le paysage au point d'en oublier de jeter un œil au balisage ;-) ( 2 km de plus au compteur pour le père Chouvy  et 10 min en moins sur le chrono) Gaëtan,  Bertrand en "mode papa" et Caro en mode « maman » nous attendent à plusieurs points du parcours avec leurs choupinettes (et choupinous), leurs encouragements nous font du bien !

Les bénévoles sont là aussi pour nous booster.

Le parcours alterne entre chemins et singles, montées, descentes, dévers, jamais vraiment de répit.  A l'arrivée, les sourires de satisfaction se lisent sur les visages des participants, en particuliers eux du challenge, contents d'avoir survécu à l'expérience. Les participants venus de loin refont la course, s'étonnant d'y avoir trouvé autant de technicité et promettant de revenir.

Cyril C :1h21'14, Cécile J 1h43'25 , Alex J 1h49'45 et Flore 2h01'33

Voilà. Quoi dire de plus à part que… A ceux qui ne connaissent pas encore le Roc, il est à inscrire au calendrier : un vrai trail technique, beaucoup,boueux un peu… mais surtout tellement sympa !
Merci les bleus, c'était super. Vivement l'année prochaine.

Actu'orange people - Photos : Eric Dulck