test

AFFICHE_CEZO


 


 


 

Vendredi 31 mai, on dépose les chiens à la pension et direction le Jura pour ma première participation au 36km de la Transju’Trail.

 Samedi 1er juin, petit tour de ce petit lac de Lamoura histoire de se dégourdir les jambes, puis retrait du dossard à Morez: La Pression Monte.

tranju1Dimanche 2 juin 8h40 échauffement, ma contracture a l’ischio jambier droit se fait un peu sentir. 9h15 On part sur un fond de musique électro à Toc. Je me suis placé sur la 2ème ou 3ème ligne. Les premiers Kms se passent bien, on attaque par un chemin aux mêmes caractéristiques techniques que les Muletiers, du D+ du D+ et tj du D+ .... de toute façon c’est le thème de la course.

Premier Ravito, Km13, Céline ma future femme est là elle m’encourage et m’annonce que je suis 99ème, je suis agréablement surpris, donc je repars avec le sourire sous la canicule et avec cette douleur dans la cuisse qui s’accentue. Il fait chaud, très chaud, la flotte est devenue ma meilleure amie !!! Un coureur me dit « Putain il fait pas froid et ce sera pire la haut » il me montre un sommet avec une grosse boule blanche je comprends dc que c’est ça « La Dôle » et ça grimpe sévère !!! J’arrive au deuxième Ravito Km20 après avoir pas mal ralenti mais Céline m’annonce que je repars 130ème, un peu déçu d’avoir perdu tant de place au classement, mais je suis au dessous de mes objectifs, dc ça passe. 

Direct à la sortie du Ravito c’est la montée de La Dôle environ 450D+ en un peu moins de 4Km, les bâtons Leki tout neuf seront bien utile !!!! Une irréductible plaque de neige me permet de rafraîchir mon couvre chef !!! Une fois en haut, une vue magnifique sur le lac Léman, puis place à la descente !!!! Sensation de courte durée, car au bout de quelques minutes j’aperçois une autre ascension vertigineuse, tt le monde marche bâtons aux mains !!!! Le rythme est lent, j’arrive à dépasser 4/5 coureurs. Au sommet je me pose 2/3 min, je range les bâtons ds mon sac car s’en est finit pour les grimpettes, je bois, je m’alimente et j’attaque les 8 derniers Km à profil descendant. Au Ravito Km29 je prend 2/3 bout de chocolats, je rempli les flask et je repars 137ème, je suis lent, ma cuisse m’empêche de courir tt le long. Puis j’entend enfin le speaker au loin, j’arrive à accélérer, j’aperçois Céline et mes amis et je passe la ligne d’arrivé 148e et je file à la bière de Ravito d’arrivée !!!!!

Bon après vérification je suis 148 masculin et 176 au général sur 460 inscrits. Promis je reviens l’année prochaine.